EdTech e-Learning

Aux États-Unis, que réservent les nouvelles technologies dans l'éducation supérieure ?

Feb 16, 2017

 

[A partir de l'article paru sur Edsurge.com]

Avec le concours de plus de 78 experts, le New Media Consortium (NMC) et EDUCAUSE Learning Initiative ont publié leur rapport sur l'enseignement supérieur 2017, mettant en évidence six tendances clés, six défis majeurs et six développements importants dans les technologies qui auront un impact sur l'enseignement et l'apprentissage.

Le rapport annuel détaillé de 54 pages présente de nouvelles tendances. Un nouveau développement, cité pour la première fois dans ce rapport, est la prochaine génération de systèmes de gestion de l'apprentissage (LMS). A ne pas confondre avec les LMS actuels qui se concentrent principalement sur l'organisation du matériel pédagogique. Les éducateurs veulent plutôt des systèmes qui favorisent la personnalisation, répondent aux normes universelles de conception et offrent davantage de possibilités d'évaluation. "Il reflète le désir de permettre aux éducateurs de dégrouper tous les éléments d'une expérience d'apprentissage. Ils veulent la possibilité de lier du contenu ouvert avec des applications éducatives », a déclaré Samantha Becker, directrice principale de NMC.

Les chercheurs ont passé en revue les 14 dernières années de prédictions, et voici ce qu'ils ont trouvé :

L'apprentissage mixte était la tendance la plus répandue ;
La lutte pour l'instauration  de nouveaux modèles d'éducation était le principal défi ;
Les learning analytics étaient le dispositif technologique le plus efficace.
"Nous avons également utilisé les données des six dernières années pour développer des méta-catégories, de sorte que les utilisateurs intéressés par l'amélioration de la profession d’enseignant puissent creuser plus profondément le sujet", a déclaré Becker.

Un des thèmes généraux du rapport est la demande croissante  du corps professoral à être formé aux nouvelles pédagogies, a déclaré David Thomas, directeur de la technologie universitaire à l'Université du Colorado à Denver, . «Je pense que nous commençons à nous rendre compte que la technologie est largement en place», a ajouté Thomas. "Maintenant c'est en grande partie un problème de capital humain."

Ceux qui n'ont pas le temps de lire le rapport complet peuvent obtenir les grande lignes dans une vidéo de sept minutes disponibles en ligne.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

ARTICLES RÉCENTS

TWITTER