Création images libres OER

Banques d’images libres de droits pour budgets serrés

May 04, 2017
  • Les droits iconographiques des images et des vidéos sont devenus chers, même excessivement chers à vrai dire. Trouver des oeuvres d’art, des cartes ou de belles photos gratuites et libres de droits est devenu aussi long et compliqué que de concevoir tout le texte d’un module de formation.

Pourquoi cette flambée des prix ? Les détenteurs des droits sont bien conscients de l’audience quasi-illimitée d’une image dont ils vendent les droits papier et numérique, et ils sentent la présence aiguë de toutes les images libres de droits qui leur font concurrence. Si vous vous tenez un peu au courant du mouvement de mise à disposition des contenus éducatifs libres et gratuits (OER, Open Education Resources), vous-même devez déjà utiliser des images du domaine public. Mais trouver le bon contenu peut s’avérer difficile, il est donc probable que vous abandonniez les recherches pour acheter des images payantes : une solution rapide, certes, mais pas terrible pour ce bon vieux ROI.

Dans cette série d'articles sur l'OER, nous allons voir comment intégrer du contenu gratuit dans vos modules pour les rendre plus attractifs sans trop peser sur votre budget. Commençons d’abord par les banques d’images libres de droits. Les droits d’auteur sur Internet sont souvent une sorte de zone grise, mais les licences Creative Commons ont permis d’éclaircir ce brouillard en donnant des principes clairs. Il existe donc quelque part des images libres de droits, sans équivoque... mais la question est : où peut-on les trouver ? Regardons de plus près trois initiatives récentes et enthousiasmantes dans le domaine du contenu libre et gratuit.

L’exemple du Met : le libre de droits, tout un art !

Le 7 février 2017 (EN), le Metropolitan Museum of Art à New York a fièrement présenté sa campagne Open Access. Ce projet consiste à identifier toutes les oeuvres d’art tombées dans le domaine public et à les mettre en licence Creative Commons CC0 1.0. Cela concerne 375 000 œuvres d'art ! Selon les Creative Commons (EN), CC0 1.0 signifie “toute personne qui a associé une œuvre à cet acte a dédié l’œuvre au domaine public en renonçant dans le monde entier à ses droits sur l’œuvre selon les lois sur le droit d’auteur, droit voisin et connexes, dans la mesure permise par la loi.” En d'autres termes, vous êtes libre d'utiliser et de modifier le contenu sans aucune contrainte.

La recherche dans cette base est assez simple. À partir de la page d'accueil, cliquez simplement sur "Art", puis "Collections", puis filtrez à gauche par "OEuvres du domaine public”.  Pour être sûr d’avoir le bon contenu, il suffit de vérifier que chaque image est bien accompagnée d'un logo CC0 “Public Domain" en bas de l'écran à côté des options de téléchargement.

 

 

Capture d'écran de la page de collection de Met : Armet-à-Rondelle
Capture d'écran de la page de collection de Met : Armet-à-Rondelle

 

Pour ceux qui auraient également besoin de texte alternatif et des métadonnées, le MET fournit aussi en libre accès les informations supplémentaires sur l’oeuvre via Github. Bien qu'il n'y ait pas encore d'API, le site web assure aux amateurs d'art que c’est pour bientôt.

Les collections de la NYPL : le libre de droits, une éducation

Comme dans la plupart des banques d’images, les œuvres qui font partie des collections numériques de la Bibliothèque publique de New York (NYPL, New York Public Library) couvrent à la fois le privé payant et le libre de droits. Cependant, la bibliothèque peut se targuer de proposer plus de 180 000 oeuvres qui ne sont pas seulement libres de droits, mais qui sont aussi dotées de métadonnées et sous licence CC0.

Le 6 janvier 2016, la NYPL est devenue leader dans les images pédagogiques gratuites et libres en rendant ces oeuvres consultables, téléchargeables et prêtes à l’emploi.

 

 

The Fenway, Boston MA - La bibliothèque publique de New York

 

Le NYPL a par ailleurs un projet ingénieux appelé le Public Domain Remix qui tisse, telle une mosaïque d’images pédagogiques, une belle tapisserie regroupant tous les contenus libres de droits dont elle dispose. Jetez un oeil sur les plans de constructions de manoirs, comparez les images de la Cinquième Avenue d'aujourd'hui à celle de 1911, ou bien explorez les Green Books, une série de guides touristiques datant de 1937 à 1964 à destination des voyageurs noirs en cette époque de ségrégation.

Les collections numériques de la NYPL sont un vrai modèle pour outils de recherche du 21e siècle : elles sont bien indexées, compréhensibles d’un coup d’oeil et collaboratives. Alors allez-y, l’abus d’utilisation n’est pas dangereux pour la santé ! Vous ne savez jamais d’avance sur quoi vous allez tomber. Mais rappelez-vous, c’est le projet d’une bibliothèque, alors rétribuez-la en donnant de la visibilité : mettez un lien, et quelques mots pour mettre en valeur le travail accompli.

Découvrez la NASA : le libre de droits, une science

Nous défilons dans les rues pour défendre la science contre les réformes évolutionnistes, la NASA pendant ce temps rend l'imagerie scientifique numérique de plus en plus accessible. Selon Open Culture (EN), la NASA a publié en mars plus de 140 000 images, vidéos et autres documents libres et gratuits. L'interface est user-friendly, et ressemble à celle d'autres banques d’images comme Shutterstock : la navigation y est tout aussi facile. Les images sont téléchargeables en grande taille, en haute résolution et indexées par mots-clés, pour une recherche ultra-simplifiée.

 

 

Mars et ses couleurs : NASA
Mars et ses couleurs : NASA

 

Parmi plus de 16 000 résultats (et de nouveaux ajouts quotidiens), on peut accéder à l’image ci-dessus en tapant le mot-clé “Mars”. Et ce n’est qu’un simple exemple des trésors que l’on trouve dans le catalogue de la NASA. Si vous recherchez des images sur l’exploration de l’espace, vous allez trouver votre bonheur.

Soyons lucides, le contenu éducatif libre et gratuit monte en puissance. Vous pouvez choisir de le voir comme un concurrent, ou alors vous pouvez l'utiliser à votre avantage en diminuant vos dépenses et augmentant votre ROI. La question est : comment organisez-vous vos médias afin que vous puissiez utiliser, réutiliser et partager le fruit de vos recherches iconographiques d’images libres ? Les bibliothèques de média, comme celle de MyEcontentFactory, proposent le stockage et le gestion d’images, de vidéos et d'autres média dans un même endroit pour tous vos projets. Après les avoir téléchargés et taggués, il ne vous reste plus qu’à commencer votre chef d’oeuvre pédagogique !

*Vérifiez toujours les droits de vos médias avant avant de les utiliser.*

 

Par Scott Greenan, traduit par Marco Mazzola et Jessica Mautref

Utilisez-vous de bonnes banques d’images gratuites ? Partagez-les dans les commentaires !

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

ARTICLES RÉCENTS

TWITTER